POURQUOI LE CID?

 

 

Le Cid. Bien sûr. S’atteler au patrimoine classique, alors l’incontournable. Celui que l’on connaît sans le savoir, une citation célèbre par scène, celui que l’on a sans doute étudié, appris par cœur, oublié… Le Cid. Pour l’histoire foisonnante, la force des émotions, la grandeur des personnages. Pour le sublime et le grandiose, toujours.

 

Le Cid pour le bruit et le fracas : trop d’événements, trop de lieux, en trop peu de temps, qui lui vaudront une controverse en 1637 pour manque de « vraisemblance ». Pour Tout le monde dehors !, cette entorse au classicisme est une chance : la rue nous paraît parfaite pour accueillir ce tumulte et déverser l’énergie de l’intrigue dans la démesure d’un espace ouvert. Et toujours frotter les alexandrins au quotidien pour les rendre audibles.

 

Le Cid. Aux échos évidents dans notre actualité. Dans chaque faits divers mettant en cause l’oppression de la jeunesse, des femmes notamment, par des « pères » aux traditions pesantes, vétustes, écrasantes. Mortifères. Une problématique bien réelle et contemporaine. Et encore un argument pour la rue et son rapport immédiat, spontané, avec un public le plus large possible.

 

 

 


LE CID B-SIDE - Parc de Belleville, Paris XXème, mai 2011

Photos: Franck Fernandes - franckfernandes@free.fr

 

 

LE CID B-SIDE: LA MISE EN SCÈNE

 

 

 

Le Cid devient le Cid B-Side. Nous choisissons une face de cette œuvre dont le genre est double. De cette tragi-comédie, nous retenons la tragédie. Nous ne sommes pas d’accord avec une vision « Happy End » du dénouement de la pièce. Nous n’y voyons pas le triomphe de l’amour sur l’honneur : certes l’amour n’est pas mort mais si Chimène se résout finalement à épouser Rodrigue, c’est contrainte et forcée.

Et puis personne ne meurt, c’est entendu, mais Rodrigue part à la guerre. Peut-être n’en reviendra-t-il jamais ou des années plus tard...Sans doute partir à la guerre en 1637 paraît être un moindre mal mais chaque mise en scène étant une actualisation, les évocations positives de la guerre comme moyen de gagner gloire et honneur, et comme solution finale, nous apparaissent à nous, vivants de 2011, impossibles à accepter. Et les combats, le sang, les armes, plongent la pièce dans une esthétique violente qui soutient notre vision tragique.
Pour le Cid B-Side, nous réutilisons les désormais « marques de fabrique » de la compagnie: couleurs, masques, vivacité de l’interprétation, rythme enlevé, prosodie respectée mais diction naturelle et voix portée. Nos outils de tragédiens des rues.
4 comédiens. Les femmes joueront leur père, pour mieux incarner la transmission, l’impossible poids, l’impossible rébellion des filles. Don Diègue et Rodrigue s’affrontent, eux, apanage du masculin. Il était nécessaire de les incarner distinctement.
Afin de matérialiser le poids des lois et des « pères », nous plaçons au centre de la scène une armature métallique de mannequin surélevée. La comédienne qui joue l’Infante se glisse à l’intérieur pour devenir le roi.
Le mouvement de notre mise en scène est régi par cette structure dominante; elle écrase et aspire les mouvements des différents personnages.
Nous concevons l’espace scénique central comme une sorte de cour royale étouffante. Afin de l’enrichir, nous l’éclatons grâce à de petits « îlots » de tissu, dispersés autour du rectangle principal, passerelles rejoignant notre public. Chimène et Rodrigue évoluent parmi les spectateurs, tournés vers l’avenir, loin de l’espace scénique majeur. Ils devront se résoudre à y revenir pour leurs pères. L’Infante est condamnée à rester sur scène, malheureuse « fille de », inexorablement sous la coupe de notre mannequin. Ses déclarations d’amour
pour Rodrigue sont les uniques moments de liberté et, par conséquent, ses seuls moments avec le public.
La mise en scène de notre Cid fait la part belle aux costumes. Les costumes parce qu’il s’agit d’endosser : endosser des devoirs, des rôles grands et lourds, dictés par des traditions violentes et vétustes. Aussi les jeunes personnages portent-ils des costumes souples et légers avant de revêtir les manteaux sales et pesants de leurs pères. L’Infante est, elle, dès le départ emprisonnée dans son corset de princesse, matérialisation plastique de sa
condition.

 

Emmener le Cid dans la rue, emporter le public dans ce tourbillon sanglant et majestueux avec toujours cette envie jubilatoire de briser les préjugés culturels, les enfermements artistiques, les fausses idées d’élitisme mal placé. Le Cid est pour nous l’occasion de nous révolter avec nos armes théâtrales contre le déjà fait, le trop vu et le trop peu vivant à travers justement cette tragédie de la jeunesse palpitante.

 

                                                                               Emilie Noé

 

 

Décors: Ludovic Meunier - www.ludovicmeunier.com

Costumes: Camille Bonnemaison

 

 

LE CID B-SIDE - Quai de Valmy, Paris Xème, mai 2011

Photos: Maïko Le Lay

NOUS Y ETIONS:

 

 

TOUT LE MONDE DEHORS!...DEDANS!

 

Pour la première fois de l'histoire de la Cie, nous allons jouer dans un théâtre! En effet nous sommes programmés du 10 au 14 avril au théâtre Tabard, à Montpellier.

Tout le programme ici: http://theatrepierretabard.com/

Nous y jouerons donc "Le Cid b-side" du mercredi 10 au dimanche 14 avril à 19h, et "Andromaque quartett" du 10 au 13 à 21h et le 14 à 17h.

Alors vous vous demandez peut-être "Mais pourquoi en salle? Sont-ils en train de se renier?" Et bien sachez que la réponse est "non!", et que nous avons bien l'intention d'emmener avec nous l'esprit de la rue qui nous accompagne depuis le début de nos aventures. Autrement dit, nos spectateurs risquent d'avoir quelques (bonnes) surprises...

 

 

Sinon, nous avons  joué notre toute nouvelle version du Cid b-Side les:

 

 

 samedi 16 juin -  dans le cadre du Festival "Rues et Cies" à dimanche 17 juin - Epinal (88), le programme:

http://www.epinal.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1005&Itemid=332

 

dimanche 1er juillet - place des Fêtes, Paris XIXème, 16h et 18h

 

Et les dates de la tournée mondiale:

 

jeudi 2 août - Cassinomagus – parc archéologique à 21h
                      Établissement public de Chassenon
                       Longeas 16150 - Chassenon
                       Renseignements et réservations
                       au 05 45 89 32 21 et www.cassinomagus.fr

 

samedi 4 août - dans le cadre du Festival "Côte et jardin" à Saint-Gildas de Rhuys (56), jardins de Keruzen, à 21h.

http://festivalcotejardin.com/

 

mardi 21 août - Festival d'Aurillac (15)

mercredi 22 août 

jeudi 23 août 

vendredi 24 août

samedi 25 août


http://www.aurillac.net/ rubrique Compagnies de passage

nous étions tous les soirs à 20h45 au square de Vic, pastille 91.

 

Samedi 8 septembre- dans le cadre du festival "Du Rififi aux battignolles, Square des Deux Nèthes (75018)

http://durififiauxbatignolles.com/

 

 

 

                         Notre saison 2011 s'ouvre enfin!

 

Venez découvrir notre flamboyante création:  

LE CID B-SIDE d'après P. Corneille.

 

Et re-découvrir notre premier succès BERENICE PROJECT d'après J. Racine, que nous reprenons avec joie, fougue et large sourire

 

 

Attention, nos dates sont dépendantes de la météo, soyez vigilants aux annonces qui seront faites ici-même avant chaque week-end!

 

Nous avons le plaisir de travailler en alternance avec deux brillants comédiens: Julien Emirian et Ronan Le Nalbaut. Les dates en vert sont les représentations avec Julien Emirian, les dates en orange, celles de Ronan Le Nalbaut.

 

 

Nous serons donc:

 

 

  -  Le samedi 7 maiBerenice Project

Place René Cassin (75001, devant l'église St-Eustache), à 18h30

 

  -  Le dimanche 8 mai - grande première du Cid B-Side

Parc de Belleville (75020, tout en haut du parc, devant la Maison de l'Air, accès par la rue des Envierges), à 15h et 17h30

 

  -  Le samedi 14 mai - Le Cid B-Side

Place René Cassin (75001, devant l'église St-Eustache), à 18h30

 

  -  Le dimanche 15 mai - Le Cid B-Side

devant le 73 Quai de Valmy (75010), à 15h et 17h30

 

  -  Le vendredi 20 mai  - Le Cid B-Side

Esplanade du centre Georges Pompidou (75001), à 18h30

 

  -  Le samedi 21 mai - Le Cid B-Side 

Place René Cassin (75001, devant l'église St-Eustache), à 18h30

 

  -  Le dimanche 22 mai - Le Cid B-Side

Théâtre de verdure du Square des Amandiers (75020), à 15h et 17h30

 

  -  Le samedi 28 mai  (avec J. Emirian ET R. Le Nalbaut mais sans B. Coulon) - Berenice Project

Esplanade du centre Georges Pompidou (75001), à 18h30

 

  Le dimanche 29 mai - Berenice project

devant le 73 Quai de Valmy (75010), à 15h et 17h30

 

  -  Le dimanche 5 juin - Le Cid B-Side

dans le cadre de la COUPE DU MONDE DE SLAM - http://www.ffdsp.com

Place Fréhel (75020), à 16h

 

  -  Le dimanche 12 juin - Le Cid B-Side

devant le 73 Quai de Valmy (75010), à 16h et 18h

 

  -  Le lundi 13 juin (lundi de Pentecôte) - Le Cid B-Side

Parc de Belleville (tout en haut parc, devant la Maison de l'Air, accès par la rue des Envierges), à 16h et 18h

 

  -  Le dimanche 19 juin - Le Cid B-Side

devant le 73 Quai de Valmy (75010), à 16h et 18h

 

  -  Le samedi 25 juin - Berenice Project

Place René Cassin (75001, devant l'église St-Eustache), à 18h30

 

-  Le vendredi 1er juillet - Berenice Project (qui s'incruste effectivement dans Le Cid B-Side Tour parce que quand on aime...) 

 

 au Festival Chercheurs d'étoiles - Thédirac (46), à 18h30

http://festivalchercheursdetoiles.org/

 

!!! Dates exceptionnelles à Paris!!! dans des nouveaux lieux pour l'esprit tournée...

 

-  Le vendredi 15 juillet - Le Cid B-Side 

place des Abbesses (Paris 18ème), à 19h

 

-  Le samedi 16 juillet - Le Cid B-Side 

Théâtre de verdure du Square des Amandiers (Paris 20ème), à 17h

 

-  Le dimanche 17 juillet - Le Cid B-Side 

aux Jardins d'Eole (Paris 18ème), à 18h

 

 

-  Le mardi 9 août - Le Cid B-Side 

 

devant la Cathédrale de Vannes (56), à 16h30 et 18h30

 

-  Le mercredi 10 août - Le Cid B-Side 

devant la Cathédrale de Vannes (56), à 16h30 et 18h30

 

-  Le jeudi 11 août - Le Cid B-Side 

 

dans le cadre des Jeudis du Port à Auray (56), à 20h

http://www.morbihan.com/les-jeudis-du-port-a-auray-aout/auray/tabid/7418/offreid/b6f4ed18-86f5-4e0a-b9b8-0f7aec361061/detail-fetes-et-manifestations.aspx

 

-  Le vendredi 12 août - Le Cid B-Side

sur le port du Crouesty (56), à 21h

http://www.crouesty.fr/

 

- Du 16 au 20 août - Le Cid B-Side

 

au  Festival d'Aurillac (15), square de Vic, pastille 92.

http://www.aurillac.net/

 

 

  -  Le samedi 3 septembreLe Cid B-Side

Place René Cassin (75001, devant l'église St-Eustache), à 16h et 18h

 

  -  Le  dimanche 4 septembreLe Cid B-Side

Parc de Belleville (75020, tout en haut du parc, devant la Maison de l'Air, accès par la rue des Envierges), à 16h et 18h

 

  -  Le samedi 10 septembre - Le Cid B-Side

 

FESTIVAL DU RIFIFI AUX BATIGNOLLES - http://durififiauxbatignolles.com/

 

Place de Docteur Lobligeois (75017, à côté de l'église Ste Marie des Batignolles), à 15h30

 

  -  Le samedi 17 septembreLe Cid B-Side

Place René Cassin (75001, devant l'église St-Eustache), à 16h et 18h

 

  -  Le  dimanche 18 septembreLe Cid B-Side

Parc de Belleville (75020, tout en haut du parc, devant la Maison de l'Air, accès par la rue des Envierges), à 16h et 18h

 

  -  Le samedi 1er octobreLe Cid B-Side

 Théâtre de verdure du Square des Amandiers (75020), à 16h30

 

  -  Le  dimanche 2 octobreLe Cid B-Side

 Théâtre de verdure du Square des Amandiers (75020), à 14h30 et 16h30

 

  -  Le samedi 8 octobre - Le Cid B-Side

Place René Cassin (75001, devant l'église St-Eustache), à 16h30

 

  -  Le dimanche 9 octobre - Le Cid B-Side

 Jardins d'Eole (75018, rue d'Aubervilliers), à 14h30 et 16h30

 

Avis aux Alsaciens: nous serons le dimanche 16 octobre à l'Hôtel du Département de Strasbourg pour 2 représentations exceptionnelles du Cid b-Side à 13h45 et 15h30 dans le cadre de l'événement les 67h du 67.

 

http://www.bas-rhin.fr/actualites/participez-aux-67h-67/redecouvrez-conseil-general-bas-rhin-a-l%E2%80%99occasion-67h-67-