HAMLET UNPLUGGED

HAMLET UNPLUGGED-LA PRESENTATION VIDEO

LA MISE EN SCÈNE

 

Pourquoi choisir de monter Hamlet pour la rue?

 

Qu'est-ce qui, chez Hamlet, parle à tout le monde et pas seulement à celui qui fait la démarche d'aller le voir dans une salle de théâtre?

 

Hamlet est une pièce réputée difficile, intellectuelle, presque cryptée. Qu'est-ce qui alors peut la rendre accessible à tous?

 

Notre conviction est qu' Hamlet est certes une tragédie, mais une tragédie tournée vers la vie.

Ce qui porte Hamlet, c'est l'espoir déçu, bien plus que le désespoir conforté, et c'est ce que notre mise en scène veut mettre en avant.

Il s'agit avant tout pour nous, d'amener ces personnages à nous émouvoir, à toucher nos âmes et pas seulement nos esprits, en un mot, de les rendre humains.

 

Si on demande à n'importe qui, dans la rue, justement, ce qu'il sait de Shakespeare, ou d'Hamlet, la réponse sera presque invariablement: « Etre ou ne pas être ». Mais les interrogations métaphysiques qui ponctuent l'action ne doivent pas nous en éloigner, au contraire: La question qui hante Hamlet tout au long de la pièce, la confrontation intérieure entre la futilité du monde et la force de la vie, nous parle à tous, sans exceptions. C'est pourquoi nous avons choisi de faire entendre les monologues d'Hamlet au plus près des spectateurs, les yeux dans les yeux, presque comme un acte d'amour.

 

Il s'agit également, et peut-être surtout, de casser l'image d'Epinal qui s'attache aux quatre personnages principaux.

Hamlet ne se résume pas à son cynisme et sa tristesse affectée, il est toujours porté par l'espoir et l'amour, il veut croire en Ophélie, en sa mère, et même à Claudius il donne sa chance, deux fois!

Ophélie n'est pas éthérée et mystérieuse, mais une adolescente blessée, aveugle et furieuse.

Claudius est amoureux bien avant d'être ambitieux, c'est son amour pour Gertrude qui en fait un assassin, pas un machiavélisme inné.

Gertrude, enfin, ne se sent pas coupable d'aimer Claudius, mais de faire du mal à son fils, elle est constamment déchirée entre deux amours, celui de la femme, et celui de la mère.

 

Amener cette pièce vers l'humain, c'est aussi laisser libre cours à l'extraordinaire force de vie qui la traverse. La jouer à quatre, avec ce que ça implique de mouvement et de changements de personnages participe de ce choix, comme de distinguer polonius ou Laërte par des corps très marqués et un jeu proche de celui de la Commedia dell'arte, ou d'incarner le spectre et Rozencrantz et Guildenstern par des marionnettes.

 

Rapprocher les personnages du public doit aussi se faire physiquement, en brisant la distance qui les sépare. En ce sens, outre les monologues d'Hamlet, il nous a semblé évident de placer Horatio, le « témoin » de l'histoire, presque entièrement dans le public. Pour aller plus loin dans cette direction, nous souhaitons faire monter des spectateurs sur scène pour la pantomime qui est au coeur de la pièce.

 

La forme et la couleur de la scène, un demi-cercle rouge le plus large possible, est également significatif de ce choix d'ouvrir au maximum le jeu vers le public.

 

Donner à entendre et à voir une des tragédies classiques les plus sombres, mais garder toujours à l'esprit l'idée du bonheur possible et la foi en la vie.

 

 

 

                                                                                                 Emmanuel Ullmann

 

LES PHOTOS

Quai de Valmy-Paris X (Photos Franck Fernandez)

Festival "Du rififi aux Battignolles"-Paris XVII

Festival d'Aurillac (15) (Photos Amélie robinet)

Place Henry IV - Vannes (56)

festival des sorties de bains-Grandville (50)

Festival "Chauffer dans la noirceur"-Montmartin s/mer (50)

Place de la Mirande-Avignon (84)

Parvis du centre Pompidou-Paris I

Parc de Belleville-paris XX (Photos Jennifer Boukris-Lise Zipci)

NOUS Y ETIONS:

 

   - dimanche 5 septembre - Au niveau du 73 quai de Valmy, Paris 10ème, à 15h et 17h

 

   - samedi 11 septembre - Festival "Du rififi aux Batignolles",à 15h, place du Docteur Felix Lobligeois, Paris 17ème.

http://www.durififiauxbatignolles.com

 

   - dimanche 12 septembre - Au niveau du 73 quai de Valmy, Paris 10ème, à 15h et 17h

 

   - dimanche 19 septembre - Festiforum 10 sur 10, couvent des recollets, Paris 10ème

http://www.mairie10.paris.fr/mairie10/jsp/site/Portal.jsp?document_id=14752&portlet_id=618

 

   - dimanche 26 septembre - Au niveau du 73 quai de Valmy, Paris 10ème, à 15h et 17h

 

    - Les samedis 2, 9 et 16 octobre - Théâtre de verdure du square des Amandiers, Paris 20ème

 

    - Les dimanches 3, 10 et 17 octobre- Au niveau du 73 quai de Valmy, Paris 10ème, à 15h et 17h

 

 

 

Cet été nous étions aussi:

 

   - 3 juillet - Festival "Eclats de rue", Chantilly (60).

 

   - Du 7 au 13 juillet - Festival d'Avignon (84), place de l'Amirande, horaire indiqué sur place à partir de 15h.

 

   - 17 et 18 juillet - Festival Chauffer Dans La Noirceur,  Montmartin sur Mer (50).

http://festival.chaufferdanslanoirceur.org

Programme Bulle D'Eau Z'air

 

   - 20 juillet -18h, Agon-Coutainville (50).

 

   - 22 et 23 juillet - Festival "Les Sorties de bain", Granville (50).

http://www.sortiesdebain.com

 

   - 31 juillet - 18h30, Jullouville (50).

 

   - 4, 5 et 7 août - 17h30, place Henri IV, Vannes (56).

 

   - 6 août - 19h30, Port du Crouësty (56).

 

   - Du 18 au 21 août - Festival d'Aurillac (15).

http://www.aurillac.net

 

Avant cela, nous étions:

 

   -Le samedi 8 mai, c'était donc la 1ère de notre nouveau spectacle: "Hamlet Unplugged"! Nous étions à 14h30 et 16h30 au parc de Belleville dans le XXème, tout en haut, devant la maison de l'air.

 

   -Le jeudi 13 mai à 16h30 (c'est l'ascension!), et le samedi 29 mai à 18h30, toujours au parc de Belleville (au même endroit), reprises exceptionnelles d'"Andromaque quartett" avec nos nouveaux (et merveilleux) comédiens: Ronan Le Nalbaut le 13 et Julien Emiran le 29.

 

   -Le dimanche 23 à 14h30 et 16h30 au parc de Belleville

 

   -Le dimanche 30 mai à 14h30 et 16h30 au parc de Belleville

 

   -Le lundi 24 mai, de 17h à 19h nous serons au "scenoscope" de l'université de Paris III Censier, pour une intervention surprise dont les contours restent à définir.

 

   -Le vendredi 28 à 14h30 sur le parvis de l'Université Paris III Censier

 

   -Le samedi 12 juin au festival "Rues et Cies" d'Epinal (88).

 

   -Le dimanche 20 juin, pour les dernières à Paris avant septembre, à 14h30 et 16h30 au parc de Belleville.